072A381L5

La pensée politique dans le monde arabe contemporain

Réunis pour des siècles sous la bannière de l'Empire ottoman, les différentes collectivités religieuses et territoriales réagissent différemment à la rentrée de cet Empire dans une période de faiblesse, de désintégration, d'ingérence étrangère et de subordination économique. Comment sauver l'Empire Ottoman?  Peut-on aspirer à une citoyenneté ottomane, à une constitution ottomane?  Quelle alternative adopter face à un Empire qui fait naufrage? Les idées politiques du réformisme ottoman découlent de ce type de questionnement. Et c'est à partir des questions propres au réformisme ottoman de la période des Tanzimat, qu'une pensée politique arabe moderne se forme et s'en détache. Dans ce cours, il est, surtout ainsi, question de l'émergence d'une pensée politique et d'une terminologie politique arabe moderne dans le cadre d'une ottomanité tardive, confrontée aux défis du revivalisme religieux, de la confrontation d'identités nationales et trans-nationales, de l'hégémonie occidentale et de la lutte anti-coloniale. "Pourquoi les musulmans sont devenus insuffisamment musulmans?" demandent les uns, "Pourquoi les orientaux régressent et les occidentaux progressent.". C'est largement dans le mouvement de va-et-vient entre ces deux questions qu'une pensée politique arabe s'institue...


Temps présentiel : 35 heures


Charge de travail étudiant : 65 heures


Méthode(s) d'évaluation : Travaux dirigés

Ce cours est proposé dans les diplômes suivants
 Licence en histoire - relations internationales
Licence en philosophie
Licence en sciences administratives et politiques