“Dreaming in a destroyed country” de Ziad Tannouri, Grand Prix du concours “Four Dreams”

Vendredi 5 août 2022

Le film “Dreaming in a destroyed country” de Ziad Tannouri de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ), a reçu le Grand Prix du concours de film jésuite « Four Dreams ». 23 membres du jury de tous les continents, d'âges et de sexes différents, cinéastes professionnels et militants, laïcs et religieux, ont sélectionné ce film extraordinaire qui parle du secteur de l'éducation au Liban, qui est menacé aujourd’hui par de nombreux facteurs : la pandémie, la deuxième plus grande explosion de l'histoire de l'humanité, la crise économique, la dévaluation brutale de la monnaie nationale et la plus grande vague d'immigration de l'histoire du Liban.

Sœur Caroline El Rai, directrice d'une école des Sacrés Cœurs à Bauchrieh, fait face aujourd'hui à un défi. Comment peut-elle encore amener une génération brisée à croire en un avenir meilleur et à rêver de carrières prometteuses, dans un pays détruit qui ne leur offre pas leurs besoins de base ?

Pour marquer le 500e anniversaire des événements qui ont conduit à la conversion de Saint Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, le concours de films a été organisé pour les étudiants des universités et collèges jésuites, avec pour thème les 4 axes de la mission jésuite de 2019 à 2029 : Spiritualité, Exclus, Jeunesse, Ecologie.

Les films ont été présentés et les Prix annoncés à l'Assemblée de l'IAJU (International Association of Jesuit Universities) à Boston le 3 août 2022.