Sous le patronage de SE M. Rony Araygi, ministre de la Culture et en présence du poète Adonis, invité d’honneur, l’Université pour tous (UPT) de l’USJ a organisé deux journées, les 1 et 2 octobre 2014, sous le thème : « Art et anti-destin ». Pr Salim Daccache s.j., Recteur de l’Université Saint-Joseph, a inauguré ces deux journées par un mot dans lequel il a d’abord souligné : « M. Gérard Bejjani a voulu vous placer vous étudiantes et étudiants, en situation de défi puisqu’il vous est demandé de contrer le destin qui s’acharne sur nous et détruit nos civilisations, notre mémoire et nos patrimoines culturels et spirituels et ainsi ce qui est le plus précieux l’être humain. » Et d’ajouter : « l’art apparaît comme anti-destin selon la célèbre phrase de l’ancien ministre gaullien de la Culture André Malraux. cet art d’aller au-delà de ce qui est maktoub une fois pour toutes repose sur notre mémoire, notre imagination, de notre capacité de créer et d’imposer un nouveau cours aux choses. Aujourd’hui nous avons à combattre la déprime et cette volonté de ne pas aller plus loin qui fait dire à certains sinon à beaucoup : plus de place au vivre-ensemble et plus de place pour nous sur cette terre. » « Soyons tous quelque part des artistes. La présence du poète Adonis parmi nous n’est pas seulement une invitation à l’écouter mais à apprendre de lui les secrets de l’Être Verbe. C’est un pas pour vaincre le destin, le maktoub. Bonne année académique. » a-t-il conclu. Pr Gérard Bejjani, directeur de l’UPT, a quant à lui, souligné qu’en « plaçant l’inauguration académique de l’année 2014-2015 sous le double égide d’André Malraux et d’Adonis, l’Université Pour Tous opte pour sa foi en l’homme dans sa part la plus élevée, sa poésie intérieure, la musique savante qui manque tant à notre désir, et que les dictateurs d’Orient se font, hélas, la gloire d’étouffer. » Et d’ajouter : « « Toute chose est une aile. Toute chose est chemin », dit le poète Adonis. Même « les colombes qui s’engendrent dans nos visages sont chemin. Le chemin est ce qui conduit vers, il appelle à la découverte, à l’initiation, à la rencontre, à la communion avec autrui. Le chemin offre des potentialités infinies de renouvellement, de transformation de soi et du monde, de retour en soi et chez soi. » Pr Bejjani a par ailleurs précisé que l’année académique 2015 propose à ses quelque mille auditeurs, 40 cours, 20 ateliers, 12 sorties et deux voyages culturels et a indiqué que les inscriptions, sauf pour les classes déjà complètes, restent ouvertes jusqu’au lundi 27 octobre, date de la reprise des cours. « L’absence de diplôme, l’inexistence d’un cursus précis, le fait que nul ne songe ici à étudier pour parvenir à une « belle situation », tout ceci donne à nos classes un charme de noblesse, l’aspect de la prouesse et la vérité d’une quête. » a-t-il poursuivi. A noter que plusieurs thèmes ont été abordés au cours de ces deux journées, notamment : art et humanisme, Ghadi ou le cinéma comme conscience du monde, l’explosion éphémère des villes,etc. Et cet après-midi est attendue l’intervention du poète Adonis à l’amphithéâtre Leila Turquie de la bibliothèque orientale (à 18h).
Lieu
Université pour tous



Contact
Tél : +961 (1) 421 800
Fax : +961 (1) 421 080
Courriel : upt@usj.edu.lb
Site web : http://www.usj.edu.lb/upt/
Partager :