Sous le haut patronage de S.E. M. Tarek Al Khatib, ministre de l’Environnement Libanais, la Chaire de l’Éducation à l’Éco-citoyenneté et au Développement Durable (CEEDD) à l’USJ a lancé le projet « USJ Verte » le 10 novembre 2017 au Campus des sciences humaines (CSH). Et ce, en présence de S.E.M. Tarek Al Khatib, ministre de l’Environnement, représenté par Dr. Joseph El-Asmar, Pr Salim Daccache s.j., recteur de l’Université Saint-Joseph, Mme Diana Fadel, fondatrice et présidente de Fondation Diane, M. Fadi el Hage, titulaire de la CEEDD,  Mme Gloria Abdo, responsable du service de la vie étudiante.

Dans son mot d’accueil, Mme Diana Fadel, a remercié le Pr Daccache, pour avoir donné son feu vert au lancement « d’une campagne d’une telle ampleur » et grâce à laquelle « l’éco-citoyenneté, comme une trainée de poudre, se répandra, virale ». Elle a expliqué que le gouvernement a décidé d’utiliser les incinérateurs pour régler le problème des déchets mais que ces incinérateurs créent un autre problème car les cendres qui en résultent sont cancérigènes et donc cela rend encore plus crucial et plus vital la culture du tri des déchets.

De son côté, Pr Salim Daccache s.j. a souligné qu’il relève trois dimensions à  retenir de cette action : la première est l’urgence et l’importance de trouver, au  niveau de chaque collectivité les meilleurs moyens afin de gérer  les déchets de cette collectivité ; la deuxième dimension est  à  retrouver dans une démarche de cette action dans la  durabilité dont l’objectif  est de sensibiliser la communauté universitaire - jeunes et adultes - sur les principes et les enjeux de l’écocitoyenneté et du développement durable, dans leurs différentes dimensions, car le tri des déchets tire sa bonne validité de ces principes ; la troisième dimension viendrait du  fait que l’Université peut assumer le rôle de modèle et  d’exemple à sa société.

 

Dr Joseph Asmar a ensuite pris la parole soulignant que ce projet va aider le Liban et le ministère de l’Environnement à réduire les émissions polluantes et les coûts de pollution, sans oublier les projets de reboisement qui auront un impact plus « vert » à notre cher pays. Et d’ajouter : « tous ces efforts présentent des solutions économiques, environnementales et sociales aux problèmes du secteur de l’environnement et de l’énergie au Liban.

De son côté M. Fadi El Hage, a présenté le projet USJ Verte, notant que la Chaire de l’Education à l’Eco-citoyenneté et au Développement Durable de la Fondation Diane, qui héberge ce projet s’est engagée à sensibiliser, à éduquer et à produire du savoir sur les thématiques d’éco-citoyenneté et de développement durable, pour former des citoyens et des leaders co-responsables, via des activités de formation, de recherche, de sensibilisation, de gestion de projets et de coopération. « Notre Chaire se veut un carrefour interdisciplinaire et une plateforme de rencontre entre toutes les initiatives nationales œuvrant à instaurer une culture et une attitude éco-citoyennes. »

Ensuite, Mme Gloria Abdo, a exposé le plan d’action 2017-2018 en soulignant que le Service à la vie étudiante organise la campagne de sensibilisation pour mobiliser d’une part les étudiants et d’autre part les membres de la communauté universitaire tout en gardant en tête les objectifs suivants : créer une nouvelle culture d’engagement écocitoyen à l’USJ, intégrer une solution alternative dans la gestion des déchets au quotidien, changer le comportement des étudiants vis-à-vis de la culture écocitoyenne.

 

 


Lieu

Campus des sciences humaines
Rue de Damas
B.P. 17-5208 - Mar Mikhael
Beyrouth 1104 2020

Contact
Tél : 961-1-421000
Fax : 961-1-421061
Courriel : ceedd-fondation-diane@usj.edu.lb
Site web : http://www.ceedd-fondation-diane.usj.edu.lb
Partager :