La cérémonie de la soirée du bénévolat, organisée par le Service de la vie étudiante de l’USJ, le 13 décembre 2017, au Campus des sciences et technologies, à l’Amphithéâtre Jean Ducruet s.j. en présence notamment du Pr Salim Daccache s.j., recteur de l’USJ et de S.E. M. Pierre Bou Assi, ministre des Affaires sociales.

« Cette soirée n’est en apparence qu’une cérémonie pour nous rappeler qu’il y eut, il y a quelques jours, la journée mondiale des bénévoles, ceux qui se donnent sans retour sauf pour la joie de donner et de recevoir un sourire ! Cette soirée est une occasion pour vous dire merci, à vous les volontaires de l’USJ, de cette grande université nationale de don de soi et de formation à l’excellence d’une nation qu’est le Liban ! Cette soirée est un moment  de reconnaissance de vos efforts et  parfois de sacrifice en espérant que cela va trouver un écho chez vous et que vous sachiez que vos efforts ne seront jamais vains ou inutiles », a indiqué à cette occasion, Pr Salim Daccache s.j.,.

Et d’ajouter : « Continuez à donner, à donner de bonnes leçons au monde de l’égoïsme qui sera vaincu un jour par le bénévolat, par les bénévoles, c’est-à-dire ceux qui veulent le bien pour tous et même ceux qui volent de leurs propres ailes pour réaliser le bien. »

De son côté Mme Gloria Abdo, du Service de la vie étudiante (SVE), a indiqué : « En recensant les étudiants engagés à l’USJ comme en dehors de l’USJ, nous avons obtenu le nombre de 1402 étudiants jusqu’à aujourd’hui, plus que 10 % de nos étudiants sont des bénévoles et le service de la vie étudiante en est fier.

« Un cadre de support vous est présenté pour votre formation individuelle et votre cheminement: je me permets de lancer notre accord avec Animafac, Association française qui travaille avec les jeunes étudiants en France et qui s’occupe de leur formation de bénévoles associatifs et vous dire que dorénavant les bénévoles de l’USJ auront les mêmes opportunités de formation en ligne et pratique, de développement de leurs compétences associatives et, bien évidemment, de reconnaissance de leurs actions, notamment sur leur CV. » a-t-elle poursuivi en s’adressant aux bénévoles. 

Par ailleurs, M. Pierre Bou Assi a souligné que la solidarité sociale est ce qui fait la différence entre un Etat et un autre car un vrai Etat met la vie humaine, sa dignité, sa liberté et ses valeurs en premier plan ajoutant que le Libanais n’est pas seulement une personne qui est née et a vécu dans un pays mais celui qui partage avec les autres citoyens ces valeurs et les défend.

 



Campus des sciences et technologies
Mar Roukos - Dekwaneh
B.P. 1514 - Riad El Solh
Beyrouth 1107 2050
Partager :