Le premier séminaire commun sur la recherche entre l'USJ et l'AUB, le 19 janvier 2018, à l’auditorium François Bassil du Campus de l’innovation et du sport (CIS). À la cérémonie d’ouverture, Pr Dolla Karam Sarkis, vice-recteur à la recherche de l’USJ, Dr Saad Andary, vice-gouverneur de la Banque du Liban, Pr Salim Daccache s.j., recteur de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth et Dr Fadlo Khuri, président de l’Université américaine de Beyrouth (AUB) ont prononcé un mot ainsi qu’en la présence de M. Hervé Sabourin, directeur du Bureau Moyen-Orient de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), du Pr Mouin Hamzé, secrétaire général du CNRS ainsi qu’un grand nombre de chercheurs et académiciens des deux universités.

Pr Dolla Karam Sarkis a d’abord pris la parole en soulignant l’importance de la recherche scientifique surtout quand c’est le résultat d’un partenariat entre deux grandes universités et s’est dite heureuse d’accueillir ce premier séminaire commun sur la recherche entre l'USJ et l'AUB après le mémorandum d’accord signé entre les deux universités (USJ et AUB) le 16 janvier 2018 indiquant :  « c’est sans aucun doute le début réussi pour les deux institutions et c’est vrai que cet accord résulte de la volonté du Dr Fadlo et du Pr Daccache mais aussi de tous les professeurs qui ont attendu avec exitation le lancement de cet accord afin de preparer des projets et colloques communs. » Elle a rappelé que ce partenariat a quand commencé depuis longtemps entre les deux universités de façon non formelle puisque de nombreux chercheurs ont collaboré avec ceux de l’USJ.

De son côté, Dr Saad Andary a félicité les efforts des deux universités et a rappelé que la Banque centrale soutien la recherche scientifique en assurant des crédits aux chercheurs.

Par ailleurs, Pr Salim Daccache s.j., a indiqué : « C'est avec plaisir et fierté que je vous accueille aujourd'hui dans ce Campus de l'innovation et du sport pour cette journée scientifique d'éminents chercheurs de l'AUB et de l'USJ, pour un événement qui témoigne de ce que nous appelons de nos meilleurs vœux, depuis très longtemps : un dialogue interuniversitaire entre nos enseignants-chercheurs sur une thématique qui, cette fois-ci, regarde les questions biomédicales et celles de l'ingénierie. »

« Ces dernières années, a-t-il poursuivi, et malgré les limites de nos moyens, avec l’Hôtel-Dieu de France, nous consacrons plus de temps, de ressources humaines et d’énergie à la recherche qui est au cœur de notre projet académique de formation. Cette promotion de la recherche est une sorte de pari que nous portons ensemble. Avec d’autres chercheurs d’autres universités, spécialement en France et aujourd’hui  avec nos collègues de l’AUB, il  devient de plus en plus possible de le réussir et de pouvoir en goûter les fruits. Les approches de la complexité dont vous allez débattre aujourd'hui, sur la santé, l'environnement, les produits alimentaires, les maladies chroniques, nous concernent à bien des égards : comme chercheurs, comme formateurs, comme citoyens. »

Et d’ajouter : « ce séminaire constitue un premier pas nécessaire et important. Sa réussite ouvrira la voie à  plus de travail solidaire de recherche et  une multiplicité d’approches disciplinaires et  interdisciplinaires. Nous travaillerons en commun et nous allons réussir en commun. »

 

Enfin, Dr Fadlo R. Khuri a souligné que si nous devons réussir dans le contexte difficile dans lequel nous vivons au Liban et au Moyen-Orient, il est impératif que les grandes universités de ce pays s’unissent et travaillent conjointement comme une équipe et pour cela les deux grandes universités USJ et AUB doivent montrer l’exemple. « Notre mémorandum d’accord qui a eu lieu le 16 janvier 2018 pour sceller nos liens est le début nous l’espérons d’un âge d’or pour la créativité et la collaboration au Liban.Les deux universités ont eu pour objectif une haute qualité de recherche et ont été pionnières dans l’éducation médicale dans la région et continuent à diplômer de grands médecins qui se soucient de leurs patients selon des normes internationales. »

Il a rappelé que le mémorandum d’accord a été signé pour faciliter et développer les procédures de discussion ayant pour objectif de développer les relations entre l’USJ et l’AUB et que cet accord permet notamment de créer de nouveaux programmes académiques communs comme des masters ou PhDs, mettre en commun des activités de recherche en forme de conférences ou séminaires, faciliter l’échange d’étudiants, d’employés et d’informations concernant des publications ou outils d’enseignement.

Il a enfin remercié les architectes de cet accord et leaders de ce symposium  notamment Hala Muhtasib (AUB) et  Dolla Sarkis (USJ), ainsi que Pr Daccache pour son amitié, sa détermination et son engagement.  

 


Contact
Tél : +961 (1) 421 157
Fax : +961 (1) 421 001
Courriel : vr-recherche@usj.edu.lb
Site web : http://www.usj.edu.lb
Partager :