Des parents émus, des enseignants fiers de leurs promotions, des étudiants savourant à fond ces derniers moments de leur vie universitaire. Des moments forts émouvants en ce 19 juillet 2018, jour de la cérémonie de remise de diplômes aux 240 étudiants du Campus des sciences sociales : Faculté de droit et des sciences politiques, Institut des sciences politiques, Faculté de sciences économiques et Institut supérieur des sciences de l’assurance, au Campus des sciences et technologies (Mar Roukoz).

Prenant d’abord la parole, Pr Salim Daccache s.j., recteur de l’USJ, a exprimé sa joie d’accueillir l’invité d’honneur M. Nawaf Salam, ancien ambassadeur plénipotentiaire du Liban à l’ONU et juge élu auprès de la Cour internationale de justice. Puis s’adressant aux nouveaux diplômés : « Votre professionnalisme, votre rigueur et votre dévouement à la tâche feront de vous les leaders de votre génération dans vos lieux professionnels respectifs. Un vrai leader est celui qui a une vision de ce qu’il a à faire ; mais un vrai leader est guidé par des valeurs, des valeurs simples, universelles et vérifiables, qui sont de trois ordres : le premier  est celui  des valeurs sociales comme le partage, la fidélité, l’être vrai, la solidarité, l’écoute, la protection de la dignité de chacun et de sa croissance, la justice et la liberté. Le second ordre est celui des valeurs citoyennes dont votre pays a besoin  pour aujourd’hui et demain. Le respect de l’autre et du pluralisme, la tolérance, la démocratie et l’acceptation de la parole de l’autre, le respect du bien public qui est pour tous et non pour certains proches. Le troisième ordre des valeurs est celui des valeurs intellectuelles car notre corps n’est pas guidé seulement par ses besoins mais par l’esprit qui a ses propres valeurs, comme l’intelligence critique au lieu des préjugés et des superstitions, la sagesse au lieu de l’extrémisme, la science au lieu du charlatanisme, l’art et la créativité au lieu du fatalisme et la prudence au lieu de l’extravagance ».

Introduit par Mme Léna Gannage, doyen de la Faculté de droit et des sciences politiques, M. Nawaf Salam s’est exprimé à son tour, félicitant d’abord les nouveaux diplômés puis après avoir fait un bref survol de l’état du monde actuel, il s’est arrêté sur la situation du monde arabe où « nous nous retrouvons en face d’une crise de gouvernance presque généralisée et d’un nombre d’États affaiblis.» 

« Chers diplômés, a-t-il poursuivi, votre sort n’est pas de rester des citoyens empêchés dans un État inachevé. Il est grand temps de pouvoir construire dans notre pays un État qui, tout en sauvegardant la diversité de notre société, reconnaisse ses membres comme individus réellement libres et égaux en droit politiques, civils et sociaux ».

Et d’ajouter : « Soyez innovateurs et entrepreneurs. Restez ouverts aux autres et cultivez votre imagination. Elle sera votre meilleure ressource pour mieux réussir dans vos professions et activités. Enfin les valeurs doivent demeurer votre boussole » avant de clôturer par les mots de Martin Luther King Jr « une injustice en quelque lieu menace la justice en tout lieu ».

Par ailleurs, M. Abbas El Halaby, président de l’Association des anciens de la Faculté de droit et des sciences politiques et économiques a félicité les nouveaux diplômés et leur a annoncé : « En tant que juriste et ancien magistrat je suis, comme beaucoup de Libanais sans doute, peiné par la situation dans laquelle se trouve notre pays depuis plusieurs décennies ; d’un côté son éloignement de l’État de Droit, qu’il n’a pas su encore retrouver depuis la fin de la guerre, et de l’autre, la nécessité de moderniser une grande partie des lois pour faire face aux nouveaux problèmes. Vous allez aussi en tant que citoyens et juristes être confrontés à cette situation, mais j’ai la profonde conviction que le Liban finira sûrement par retrouver l’État de Droit car c’est la seule solution pour sortir de ce tunnel ténébreux vers la paix sociale et la prospérité. En tant que juristes formés à l’USJ, vous êtes appelés à y participer, quel que soit le parcours que vous allez avoir ou l’endroit que vous allez habiter, car notre devoir à tous est d’essayer de rendre au Liban et à notre Université une partie de ce qu’ils nous ont généreusement donné. À ceux qui resteront au Liban pour faire face à ce défi je dis bravo et à ceux qui choisiraient d’autres horizons je dis : ne tardez pas à revenir, le Liban a besoin de vous ».

De leur côté, M. Georgio Abboudy et M. Karim Zein, étudiants à la Faculté de droit et des sciences politiques (FDSP) ont prononcé un mot au nom des étudiants avant la remise de diplômes sous les ovations de l’assistance.

 

Cliquez ici pour voir les photos :

http://photos.usj.edu.lb/album/index.php?alb_id=2607&instid=0

 

Qui est M. Nawaf salam?


Campus des sciences et technologies
Mar Roukos - Dekwaneh
B.P. 1514 - Riad El Solh
Beyrouth 1107 2050

Contact
Tél : +961 (1) 421 000
Fax : +961 (1) 421 040
Courriel : css@usj.edu.lb
Site web : http://www.css.usj.edu.lb
Partager :