La Bibliothèque Orientale : un écrin au cœur de Beyrouth

Du 4 au 7 décembre 2018
Bibliothèque Orientale

Mme Micheline Sainte-Marie Bittar, directrice de la Bibliothèque Orientale, a été invitée par le Pr Maroun Aouad, directeur de recherche au CNRS Centre Jean Pépin, à prendre part au colloque international sur l’Exploration méthodique des manuscrits de philosophie en langue arabe dans le monde qui s’est tenu du 4 au 7 décembre 2018 à Paris à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme.  Organisée conjointement par les programmes Le patrimoine manuscrit philosophique arabe et syriaque en Île-de-France et ailleurs : trésors à découvrir et circuits de diffusion (en abrégé PhASIF) et La réception de la philosophie de langue arabe dans le monde ottoman (PhAO), cette rencontre-événement comportait deux volets. D’une part, plusieurs collaborateurs du PhASIF et du PhAO ont exposé leurs méthodes et leurs types de découvertes. D’autre part, des responsables de fonds riches en manuscrits de grande valeur scientifique ont présenté leurs institutions. Les bibliothèques de l’Occident ayant focalisé l’attention durant les précédentes rencontres, il était opportun de mettre à l’honneur pour cette fois-ci les bibliothèques de l’ancien empire ottoman et d’Iran ; et ce afin de faciliter la communication entre les collègues français et les responsables de ces fonds. L’exposé de Mme Bittar, programmé pour le mercredi 5 décembre à 11h15 et intitulé La Bibliothèque Orientale : un écrin au cœur de Beyrouth a porté sur l’historique du bâtiment et sur le contenu du fonds documentaire. Il a permis au public de découvrir les richesses de cette institution patrimoniale qu’est la Bibliothèque Orientale de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth.