Message du Pr Salim Daccache s.j. à l'occasion de la fête de Pâques

Vendredi 10 avril 2020
Organisateurs


Grâce aux technologies avancées qui sont largement utilisées ces temps-ci,  en cette semaine de la Passion de Jésus et à l’approche du dimanche de Pâques, surtout durant cette épreuve du COVID-19,  je voudrais  m’adresser directement à chacune et chacun pour vous dire que je pense à vous et je prie pour vous, les membres de notre grande communauté universitaire au Liban et dans le monde, les étudiants, les enseignants, le personnel  des services administratifs et logistiques, et aussi  pour les anciens et diplômés de notre Université.

Ce grand mystère de Pâques ne peut pas être vécu isolément, même s’il y a un confinement général dans le monde.

L’esprit humain ne peut pas être confiné. L’être humain est par nature relationnel, comme Dieu lui-même a voulu être en relation avec nous.

Il faut que les liens de la communauté nous soutiennent et nous mettent au défi de répondre aux besoins de vos communautés. Comment ne pas remercier, en votre nom, les équipes médicales et de soignants de l’HDF qui ont traité une centaine de patients du COVID, les techniciens du Laboratoire Rodolphe Mérieux qui ont réalisé des milliers de tests sur la maladie. Je ne peux que penser aux familles endeuillées proches ou loin de nous et aux malades qui vivent dans la solitude et l’isolement.

Comment ne pas remercier les clubs étudiants et les bénévoles du 7e jour de l’USJ qui préparent chaque jour des boîtes de nourritures aux familles dans le besoin ! les psychologues de l’Université qui, chaque jour, écoutent des dizaines de personnes qui vivent dans la crainte et l’angoisse !

Pâques c’est la fête de la Lumière, de la joie et de l’Espérance. Cette espérance c’est chacun et chacune de nous qui peut la transformer en acte de charité et en aide qui peut transformer la vie d’une personne, d’une famille et d’une institution. L’HDF a besoin de vous pour l’achat du matériel aux soignants du COVID ! L’Université qui doit continuer sa mission éducative a besoin de vous. Le Liban a deux COVID-19 : l’épidémie et une crise sociale et financière qui le met à genoux. Tendez la main comme le Ressuscité Jésus tend la main à ses disciples pour leur donner le poisson et le pain, la joie et la paix.

Aux Anciens, je dirais plus particulièrement : Tendez la main à de vieux amis, à des anciens peut-être qui ont besoin de nous. Cela ravivera les souvenirs et vous donnera de l’espoir en ce temps de la tribulation.

Rappelez-vous les leçons que vous avez apprises à l’USJ, la gratitude de l’amitié, l’engagement, la foi et la curiosité intellectuelle, la main tendue à autrui.

Nous sommes là pour vous aider à renouer avec vos camarades de classe à travers les médias sociaux.

N’oubliez pas : quand cette période de crise se termine, notre porte restera toujours ouverte ; venez visiter votre université. 

Chers Amis, pour terminer je dirais : Pâques, symbole de l’homme debout et de la vie qui est Amour, n’est pas un souvenir mais un engagement de tous les jours. Les disciples de Jésus vivaient dans la peur, peut-être nous aussi. Jésus-Christ le Seigneur de la Vie souffle à l’oreille de chaque personne : n’ayez pas peur, je suis avec vous jusqu’à la fin des temps (Mt 28, 20).