Unissons-nous pour panser les blessures et revendiquer la justice

Lettre du rassemblement des présidents des 11 universités.
Mardi 11 août 2020
Organisateurs

Nous, soussignés, les présidents des 11 universités, avons été témoins de la dévastation de notre capitale bien-aimée Beyrouth, avec une grande douleur et une inquiétude croissante. Nous avons vu des centaines de morts et des milliers de blessés, dont beaucoup appartiennent à nos propres communautés. Nos universités ont subi de graves dommages dans nombre de nos campus et hôpitaux et dans les foyers de ceux qui travaillent avec nous. Pourtant, nous avons également vu que cette destruction due à la déflagration a été contrée par les exemples magnifiques de nos médecins, infirmières et membres du personnel des hôpitaux, ainsi que de nos étudiants, membres du corps professoral, anciens élèves et personnel qui se mobilisent pour aider les blessés, enlever les débris et les dégâts dans les rues, offrir un abri à ceux qui ont perdu leur maison et aider à rechercher ces nombreuses personnes enterrées vivantes ou mortes sous les décombres.

Nos cœurs se brisent pour notre bien-aimée Beyrouth. Chacun de nous a grandi, dans une large mesure, dans cette ville fantastique, irremplaçable. Nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour la reconstruire et guérir les blessures de ses habitants. Alors que le peuple libanais pleure, guérit, reconstruit et répare, nos universités s'engagent à leur tour, compatissantes, à construire, guérir et réparer avec eux, et avec Beyrouth, notre brillante capitale, endommagée, brisée, mais d'une valeur inestimable, une étoile brillante d’un destin partagé par les diverses communautés qui y vivent, la considérant leur patrie. Nous nous engageons à ne jamais abandonner Beyrouth, le Liban et nos communautés en ces temps sombres et au cours des années difficiles à venir.

Nous sommes également prêts à aider maintenant de toutes les manières possibles. Nos hôpitaux sont ouverts et nos salles d'urgence reçoivent des patients jour après jour, quelles que soient leurs capacités matérielles. Nous ferons tout notre possible pour créer des opportunités tangibles pour soutenir l’éducation et le bien-être de nos étudiants, tenant compte de l’effondrement de l’économie libanaise et du fardeau supplémentaire imposé au peuple libanais par cette dernière catastrophe. Nos 11 universités soutiennent fermement nos étudiants, nos professeurs, notre personnel, nos anciens élèves et nos communautés tout au long de cette catastrophe, comme nous avons soutenu le Liban et le peuple libanais au fil des décennies.

Nous partageons la colère que ressentent tous les citoyens de Beyrouth, du Liban et du monde face à cette catastrophe qui était tout à fait évitable. Nous croyons qu'il faut demander des comptes aux coupables et attendre la réalisation de la justice en ce qui concerne cette déflagration criminelle et monstrueuse ; nous appuyons pleinement une enquête transparente, professionnelle et indépendante. Mais avant tout, notre principale priorité doit être de prendre soin des blessés et déplacés victimes de cette horrible déflagration explosive. Quant à nous, nous sommes debout avec notre peuple, avec constance et dévouement, d'ici jusqu’à la fin de cette épreuve et quel que soit ce que l'avenir nous réserve.

Tout au long de ces terribles jours, nous avons collaboré et coopéré les uns avec les autres et avec les premiers intervenants et autres membres du personnel, qui ont tous risqué leur vie pour en sauver d'autres, et dont beaucoup ont payé un grand prix. Pour les honorer avec tous ceux qui sont morts, nous devons nous unir pour panser les nombreuses blessures ouvertes qui saignent. Nous le faisons en exprimant notre amour pour nos communautés, en leur ouvrant nos portes quand nous le pouvons et où nous le pouvons, en prenant soin de ceux qui ont été gravement blessés et de ceux qui ont perdu des membres de leur famille ou leurs maisons. Avec ces soins, nous envisageons la création d’un État civil fort, durable et responsable, une nation basée sur les lois et la morale, une nation qui ne permettra jamais qu'une telle tragédie se reproduise.

Veuillez agréer, chers Amis, l’expression de notre amour et notre dévouement.

The American University of Beirut

Université Saint-Joseph de Beyrouth

Beirut Arab University

Université la Sagesse

Lebanese American University

Haigazian University

Holy Spirit University of Kaslik

Notre Dame University-Louaize

Islamic University of Lebanon

University of Balamand

Université Antonine