L’USJ 3e dans les pays arabes pour la réputation auprès des employeurs

Selon Le QS Arab Ranking.
Lundi 30 novembre 2020
Organisateurs


L'Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ) s'est classée 19e dans le monde arabe, dans le classement des universités « QS: Région arabe 2021 » publié par Quacquarelli Symonds (QS), alors qu'elle se classe 550-541 au niveau mondial. L’USJ est aussi 3ème dans les pays arabes, pour la réputation auprès des employeurs.

C’est Mme Nisrine Abiad, directrice de USJ Dubai, qui a reçu le Certificat de classification lors d'une cérémonie dédiée au lancement des classements.

L’USJ est toujours entre les 20 meilleures universités dans les pays arabes (position 19). Cette année 32 nouvelles universités ont fait le classement, ce qui fait un total de 160 institutions.

QS classe chaque année les universités du monde entier en les évaluant sur la base de plusieurs indicateurs: la réputation académique, la réputation des employeurs, le ratio professeurs-étudiants, le réseau de recherche international, l'influence du Web, le pourcentage d'employés titulaires d'un doctorat, le pourcentage de diversité des membres des personnel enseignant et le pourcentage de diversité des étudiants.

Depuis plusieurs années, les employeurs utilisent les classements internationaux pour recruter des diplômés des meilleures universités. Ainsi, être diplômé de l'une des 500 meilleures universités au monde en termes d'employabilité peut aider à trouver un emploi sur le marché du travail.

L'Université Saint-Joseph tient constamment à préserver sa réputation auprès des employeurs, principalement grâce à une formation basée sur l'expérience et à ses relations étroites avec eux sur le marché du travail.

L’un des atouts de l'USJ est également la dimension internationale, car malgré l'environnement régional complexe et l'instabilité politique libanaise, l'Université bénéficie d'une mobilité étudiante remarquable, elle compte un grand nombre d'étudiants étrangers, elle a des partenariats avec de nombreuses universités internationales, et elle travaille constamment au renforcement des partenariats internationaux, dans les domaines de l'enseignement et de la recherche, avec les meilleures universités du monde.