Le Grand Prix de la Francophonie à Alexandre Najjar

Une nouvelle consécration de la francophonie libanaise.
Mardi 19 janvier 2021
Organisateurs


L’Académie française, dans sa séance du jeudi 14 janvier 2021, a décerné son Grand Prix de la Francophonie au titre de l’année 2020, à M. Alexandre Najjar.

Cette nouvelle consécration de la francophonie libanaise, ne peut que réjouir l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, puisque cette Université a su, selon les mots de son recteur le Pr Salim Daccache s.j., prononcés lors d’un colloque organisé à l’occasion des 140 ans de l’USJ, « intégrer dans son être les valeurs de la francophonie et de la culture française, et faire vivre et rayonner leurs meilleurs éléments. »

Alexandre Najjar est l'auteur de romans, dont L’astronomeLes Exilés du CaucaseLe roman de Beyrouth et Phenicia, de biographies (Khalil Gibran), de récits (L'école de la guerre) et un Dictionnaire amoureux du Liban. Avocat, responsable de L'Orient littéraire, le supplément du journal libanais francophone L’Orient-Le-Jour, il a déjà obtenu le prix Hervé Deluen, décerné par l'Académie française pour son action en faveur de la francophonie.

Le Grand Prix de la Francophonie est destiné à couronner « l’œuvre d’une personne physique francophone qui, dans son pays ou à l’échelle internationale, aura contribué de façon éminente au maintien et à l’illustration de la langue française ».

L’Académie française, fondée en 1634 et officialisée en 1635 par le cardinal de Richelieu, est une institution française dont la fonction est de normaliser et de perfectionner la langue française. Elle se compose de quarante membres élus par leurs pairs, et est la première des cinq académies de l'Institut de France.

Félicitations à M. Alexandre Najjar !