Abonnements & commandes  Contact Panier (0)  



 

  Ouvrages  
 
 

Amiel et le journal philosophique

Actes du colloque organisé par le département de philosophie de la FLSH - Centre d’études Michel Henry - en décembre 2016 - USJ

Publiés par Nicole Hatem

Collectif

15.00 USD
Voir le sommaire

cliquez pour agrandir Ouvrage publié en : novembre 2017
Langue : français
Éditeur : Publications de la Faculté des lettres et des sciences humaines - USJ

Associer le nom d’Amiel et le genre du journal est la chose la plus naturelle qui soit, car le Journal de cet écrivain suisse de la première moitié du XIXe siècle constitue, avec ses 17 000 pages environ, la variété de ses thèmes et la qualité de son style, un vrai monument de la littérature en langue française. En revanche, ajouter à cette œuvre le qualificatif de philosophique pourrait sembler à beaucoup hasardeux, d’autant plus que son auteur lui-même, formé à la grande philosophie de son époque, voyait une contradiction entre la rédaction d’un Journal et la pensée spéculative et ne cessait de déplorer son impossibilité à édifier un système. Aussi est-ce une sorte de défi que se sont lancé les auteurs des différentes contributions sur Amiel recueillies dans ce volume, en voulant mettre en lumière l’intérêt philosophique multiforme que présente à leurs yeux son Journal. Et l’on comprend alors que, reprenant la formule par laquelle Amiel reprochait à Goethe la fin de son premier Faust où le célèbre Docteur est sauvé « malgré lui », nous ayons placé en tête des textes de cet ouvrage, pour en donner le ton, un article portant le titre « Le Journal d’Amiel, une œuvre (philosophique) malgré elle ».
Élargissant notre perspective, nous avons cherché également à montrer que le Journal d’Amiel fait partie d’un genre pratiqué, sous différentes appellations (carnets, cahiers, papiers), par de nombreux philosophes. On pourra donc lire dans ce volume un ensemble de réflexions sur des productions de ce type, dues à de grands penseurs (Maine de Biran, Thoreau, Lévy-Bruhl, Heidegger, Wittgenstein, Marcel, Guitton), visant à faire apparaître soit l’importance de certaines d’entre elles en tant qu’opus majeurs de leur auteur soit l’injustice dont sont victimes les autres quand elles sont négligées.
Amiel et le journal philosophique est le deuxième ouvrage d’une série, en train de se constituer, sur les penseurs suisses de langue française. Le premier a pour titre Charles Secrétan, philosophe de la liberté.

En cliquant sur le lien « sommaire » en haut de la page, il est possible de lire en ligne, la table des matières, la présentation de la rédaction, l’allocution de M. François Barras Ambassadeur de Suisse au Liban, l’allocution de Mme Christine Babikian Assaf et l’allocution de Mme Nicole Hatem.


366 pages
Poids : 441 (grammes)
ISBN : 978-614-8019-15-9

Disponible

 
 
© 2013 - Université Saint-Joseph     
Tous droits réservés pour textes et photos - Service des publications et de la communication