Le 18 août 2018, l’exposition « Lucien Cattin, du Jura au Liban – Un humaniste au tournant du siècle » a été inaugurée sous le signe de la rencontre des sapins et des cèdres, au Noirmont – Jura Suisse, dans le village natal du Père Lucien Cattin s.j. L’événement s’est déroulé en présence d’une délégation de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth constituée du Recteur Professeur Salim Daccache s.j., du doyen de Faculté de médecine, Pr Roland Tomb, et du chef du Département d’histoire et Conservateur des Archives de l’USJ, M. Christian Taoutel.
Mme Rola Noureddine, ambassadrice du Liban en Suisse, M. Martial Courtet, ministre de la Culture, M. Claude Kilcher, maire du Noirmont, et les membres de la famille du Père Cattin, ont honoré de leur présence le vernissage de l’exposition et ont prononcé des mots à  l'occasion pour confirmer la solidité des relations culturelles entre le Liban et la Suisse (Mme l'Ambassadeur), le rayonnement intellectuel et missionnaire du Jura suisse (le ministre de l'Éducation et de la Culture du Jura), la fierté du  Noirmont d'avoir eu une figure emblématique comme le P. Cattin (le Maire du  Noirmont). Ces mots ont été relayés par trois interventions : celle du Recteur Professeur Daccache qui  a parlé du  P. Cattin et de l'USJ, puisqu'il en fut trois fois le recteur ; celle du  Professeur Tomb qui a mis l'accent sur le rôle du  P. Cattin dans la fondation de l'Hôtel-Dieu de France et celle enfin de M. Taoutel  qui  a donné des informations sur ce que Lucien Cattin a fait  pour construire  le sanctuaire de la Vierge à Harissa et le rôle de son ami  Philippe Bouille, l'un des arrières-neveux du P. Cattin, venu au Liban sur les traces de son oncle. Le tout a été savamment présenté par  M. Paul Boillat, président de la célèbre Société jurassienne d'émulation section Franches-Montagnes qui a organisé l’événement. La cérémonie fut suivie d’une séance de signature de l’ouvrage biographique « Lucien Cattin le bâtisseur, un Jésuite suisse au service du Liban », récemment publié par les Presses de l’USJ.
A la suite d’une préface du Professeur
Salim Daccache s.j., Roland Tomb retrace dans cet ouvrage l'histoire de la Faculté de médecine et celle de l’Hôtel-Dieu de France, œuvres majeures du Père Cattin, et Christian Taoutel raconte l’édification du sanctuaire de Notre-Dame du Liban à Harissa à laquelle le Père Cattin avait grandement contribué. Un chapitre de l’ouvrage est également consacré à l’enfance et aux études du jeune Lucien ainsi qu’à son milieu familial et social.
Ce voyage aux sources a permis à la délégation de l’USJ de visiter la maison natale du Père Cattin habitée aujourd’hui par la famille Feller, l'ancienne église Saint-Hubert du XVIIe siècle où le Père Cattin avait été baptisé ainsi que la nouvelle église où le P. Daccache a célébré la messe du dimanche en présence des familles du Noirmont.
Les représentants de l’USJ se sont également rendus à Porrentruy où ils ont visité le jardin botanique de l’ancien collège jésuite ainsi que l’Hôtel-Dieu où le Père Cattin adolescent avait été hospitalisé. La visite du Jura s’est poursuivie avec la découverte de la ville médiévale de St-Ursanne, au bord du Doubs et sa magnifique collégiale gothique.
L’USJ tient à remercier chaleureusement Philippe Bouille (arrière-petit-neveu du Père Cattin) et Paul Boillat (Président de la Société Jurassienne d’Emulation - section Franches-Montagnes) pour l’amitié et la collaboration entre l’USJ et le Noirmont, appelées à se poursuivre dans les années à venir.

Article paru dans le journal Suisse, le Quotidien Jurassien, 20 août 2018
Prédication du P. Salim Daccache s.j. recteur de l’Université Saint-Joseph
Article paru dans le journal Suisse, Le Franc Montagnard, 25 août 2018
Lucien Cattin et l’Université Saint-Joseph de Beyrouth - un homme qui en a fait le destin…
Partager :