En | Ar

010AR44M1

نظريات الاخراج

La mise en scène au sens contemporain du terme est née à la fin du XIXème siècle. Dans le foisonnement des formes et des théories, les repères se trouvent dans les ruptures culturelles que l’histoire moderne a provoquées : l’art moderne dans le cadre des deux guerres mondiales (naturalisme, symbolisme, surréalisme, expressionnisme et théâtre épique), l’éclatement des formes à la fin du XXème siècle (l’absurde, la contestation, la crise de la représentation).


Temps présentiel : 45 heures


Charge de travail étudiant : 15 heures


Méthode(s) d'évaluation : Exposés, Note de recherche


Référence :
J.-J. Roubine : Théâtre et mise en scène, PUF, Paris D. Bablet : les Révolutions scéniques au XXe siècle, Société Internationale d’Art, Paris E. Copfermann : La mise en crise du tháâtre, L’Âge d’homme, Lausanne Les Voies de la Création théâtrale, CNRS, Paris M. Szabo : Traité de Mise en scène, L’Harmattan, Paris Collectif : L’Ère de la Mise en scène, CNRS, Paris P. Pavis : La Mise en scène contemporaine, A. Colin, Paris M.-C. Hubert : les grandes théories du théâtre, A. Colin, Paris R. Barthes : Écrits sur le théâtre, Points, Paris Les écrits de Craig, Appia, Stanislavski, Meyerhold, Piscator, Brecht et Artaud

Ce cours est proposé dans les diplômes suivants
 Master en théâtre