En | Ar

103L-ABM1

Domaine littéraire Arabe-Français

Cette unité d’enseignement dispensée en Master permet aux étudiants de résoudre les difficultés rencontrées lors de la traduction de textes littéraires de l’arabe vers le français. Elle est conçue sous forme de problématiques traductionnelles relevant de l’intraduisible linguistique et culturel dans le domaine littéraire et prenant appui sur des textes authentiques tenant lieu de situations réelles complexes.


Temps présentiel : 6.25 heures


Charge de travail étudiant : 12.5 heures


Méthode(s) d'évaluation : Examen final, Travaux pratiques contrôlés


Référence :
Ballard, M. (1997), Créativité et traduction. Dans Target (Vol 9 :1, pp. 85-110). Amsterdam : John Benjamins Publishing Company. Brossard, N. OPAYSAGES : ou la partie invisible des mots. Dans C. Montini (dir.), Traduire, Genèse du choix (p. 171). Paris : Éditions des archives contemporaines. Ballard, M. (1998). Les « Mauvaises lectures » : étude du processus de compréhension. Dans J. Delisle et H. Lee-Jahnke (dir.), Enseignement de la traduction et traduction dans l’enseignement. Ottawa : Les presses de l’Université d’Ottawa. Gallagher, J. D. (2007). L'activité traduisante comme domaine de créativité. Dans A. Kaladi et C. Wecksteen (dir.), La traductologie dans tous ses états (p. 284). Artois : Artois Presses Université. Henry, J. (2003). La Traduction des jeux de mots. Paris : Presses de la Sorbonne Nouvelle. Herbulot F. et Simoneau M. (1998). La lecture active à L’ESIT: un cours de gymnastique prétraductionnelle. Dans J. Delisle et H. Lee-Jahnke (dir.), Enseignement de la traduction et traduction dans l'enseignement (p. 244). Ottawa: Les Presses de l'Université d'Ottawa. Israël, F. (1994). La créativité en traduction ou le texte réinventé. Dans M. Raders et R. Martin-Gaitero (dir.), IV Encuentros Complutenses en torno a la traducción (pp. 105-118). Madrid : Editorial Complutense. Israël, F. (1990). Traduction littéraire et théorie du sens. Dans M. Lederer (dir.), Etudes traductologiques en hommage à Danica Seleskovitch (pp. 29-43). Paris : Lettres modernes Minard. Ladmiral, J.-R. (2005, avril). Salto mortale de la déverbalisation. Meta, Vol. 50, n°2, pp. 473–487. Leclercq, G. (1995). Le petit (?) lecteur d'Alice. Palimpsestes (9 | 1995). Legallois, D. (2015, 1 octobre). L’approche cognitive de la catégorisation par métaphore : illustration et critique à partir d’un exemple d’É. Zola. Pratiques. Oseki-Dépré, I. (éd). (2004). Traduction et poésie. Paris : Maisonneuve & Larose. Oustinoff, M. (2004). La traduction. Paris : PUF. Plassard, F. (2007). Lire pour traduire. Paris : Les Presses de la Sorbonne Nouvelle. Reiss, K. (2000). Type, kind and individuality of text. In L. Venuti (Ed.), The Translation Studies Reader (pp. 160-171). London: Routledge. Ricoeur, P. (2004). Sur la traduction. Paris : Bayard. Schaeffer, J.-M. (1997). La stylistique littéraire et son objet. Littérature, n°105, pp. 14-23.

Planification
JourPeriodeSalle
Mar 30/08/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 06/09/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 13/09/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 20/09/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 27/09/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 04/10/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 11/10/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 18/10/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 25/10/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 01/11/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 08/11/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 15/11/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 29/11/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 06/12/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 13/12/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 20/12/202208:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 03/01/202308:00 - 08:30CSH-A-6-622
Mar 10/01/202308:00 - 08:30CSH-A-6-622
Ce cours est proposé dans les diplômes suivants
 Master en traduction - option : traducteur de conférences
Master en traduction - option : traducteur du domaine des banques et des affaires
Master en traduction - option : traducteur-rédacteur