En | Ar

Licence en traduction

Pour obtenir ce diplôme il faut d’abord avoir effectué un des parcours suivants

Crédit et Tarifs


Responsable pédagogique : Gina ABOU FADEL SAAD et Mary YAZBECK

Nombre de semestres : au moins 6 semestres


Langue(s) d'enseignement : Français

Admission : Pour plus de détails sur l'admission, visitez la section Admission au 1er cycle
Prérequis

- Admission sur dossier :

Retirer le dossier et assurer les documents suivants :

* Fiche d'inscription et engagements dûment remplis et signés

* Deux lettres d'appréciation confidentielles, émanant d'un professeur de matière scientifique et d'un professeur de matière non scientifique de la classe terminale

* Photocopie de la carte d'identité ou extrait d'état civil

* Une photo format passeport datée de moins de 3 mois

* Notes et classement des classs de seconde et de première

* Résultats du baccalauréat (le cas échéant)

* Lettre de motivation manuscrite

* Attestation d'inscription établie par le dernier établissement scolaire ou universitaire fréquenté

* Numéro de matricule du test d'aptitude en langue française (avoir été classé en catégorie A au test)

 

- Admission sur concours :

Constituer un dossier comprenant les documents suivants :

* Fiche d'inscription

* Numéro de matricule du test d'aptitude en langue française (avoir été classé en catégorie A au test)

* Bac libanais ou équivalence

* Extrait d'état civil récent, extrait d'état civil familial postérieurs au 1er janvier

* Une photo format passeport datée de moins de trois mois

* Extrait du livret scolaire des trois dernières années

Débouchés

- Bureaux de traduction

- Organisations locales

- Presse écrite

Informations Supplémentaires
  • S’exprimer correctement et clairement dans les langues de travail (A, B et C) à l’oral et à l’écrit.
  • Gérer l’opération traduisante dans ses étapes de lecture-analyse, de saisie du sens et de ré-expression.
  • Recréer une œuvre traduite, avec fidélité, tenant compte des contraintes de langue, de sens et de culture.
  • Investir les savoirs cognitifs, traductionnels et culturels dans l'opération traduisante.
Possibilité de commencer un 1er semestre d’études au mois de février (second semestre de l’année universitaire) pour les étudiants de Beyrouth