En | Ar

Master en traduction - option : traducteur-rédacteur

Pour obtenir ce diplôme il faut d’abord avoir effectué un des parcours suivants

Crédit et Tarifs


Responsable pédagogique : Gina ABOU FADEL SAAD et Mary YAZBECK

Nombre de semestres : au moins 2 semestres


Langue(s) d'enseignement : Français

Passerelle(s): - - A la fin de la deuxièmeannée, vous pouvez passer au Doctorat en traductologie.
Condition : Les dossiers sont étudiés au cas par cas. Un complément de formation peut être demandé le cas échéant.
- - A la fin de la deuxièmeannée, vous pouvez passer au Doctorat en langues.
Condition : Les dossiers sont étudiés au cas par cas. Un complément de formation peut être demandé le cas échéant.
Prérequis

Licence en traduction ou licence jugée équivalente + examen d'’entrée

Débouchés

- Presse écrite

- Médias audio-visuels

- Maisons d'édition

Informations Supplémentaires
  • Traduire des documents (écrits, audio et audiovisuels) appartenant au domaine des médias, dans une langue cible correcte.
  • Produire dans une autre langue une synthèse d’informations médiatiques.
  • Résoudre les problématiques traductionnelles relevant du domaine littéraire.
  • Collaborer d’une manière efficace et éthique avec les différents acteurs du monde des médias.
  • Gérer sa carrière professionnelle de traducteur-rédacteur.
  • Enseigner la traduction et la traductologie.
  • Analyser les différentes étapes de l’histoire de la traduction.
  • Exploiter les outils informatiques d’aide à la traduction.
  • Réviser des traductions médiatiques.
  • Publier sur support informatique des traductions médiatiques.
L'admission au Master est soumise à un examen du dossier du candidat et au cas où le candidat a une licence non décernée par l'ETIB, son admission est soumise à la réussite aux épreuves de la L6.