Problème de lecture : Cliquez ici
Numéro 15 | Juillet 2020        
A La Une

Bonne nouvelle !

Ré-accréditation du programme de Master en traduction à Dubaï

Lire Plus

 



Source


Cible
The Good Old Days
19 mai 2020

    

L’année universitaire 2019-2020
12 juin 2020

    

Une année « mémorable »
16 mai 2020

    

Thawra… Corona… No Diploma?
19 juin 2020

    

Different forms of Arts
14 mai 2020

    



Confinement
La quarantaine des musées
28 avril 2020

    

La journée parfaite à ne rien faire
29 avril 2020

    

Toujours connectés aux cours ?
29 avril 2020

    

Profitez du confinement !
29 avril 2020

    



Re-Source


Sourire
Mabrouk Mme Le Doyen !
23 juin 2020

    

Bravo Yara et Rita !
mars 2020

    



Moments Étibiens

Quand les masques sont de rigueur

Lire Plus

 



Ours Avant Le Coronavirus

Pour préparer la NDT 15, première réunion rédactionnelle une semaine avant le confinement

Lire Plus

 



Ours Après Le Coronavirus

Deuxième réunion rédactionnelle de la NDT en plein confinement!

Lire Plus

 



 

Edito
« Ô temps, suspends ton vol »*

Que de fois, noyés dans des moments de bonheur éphémère, avons-nous souhaité que les aiguilles de la montre se figent, que le temps qui file à toute allure suspende son vol ? Et voilà que, de la façon la plus inattendue qui soit, la planète tout entière semble arrêter son mouvement, que le vent semble retenir son souffle, que le soleil n’ose plus darder ses rayons pour réchauffer une population, tout à coup frigorifiée.

Passé le premier moment de choc, puis de peur, nous nous sommes secoués, avons rejeté loin de nous, l’ébahissement qui arrondissait nos prunelles et faisait fléchir nos genoux. Il « fallait » se secouer, continuer à avancer contre vents et marées. Comment ? Par de nouveaux moyens, en empruntant de nouveaux sentiers qui puissent mener aux mêmes destinations.

Moodle, Zoom, Teams, présentations animées et commentées de Power Point, courriels et WhatsApp furent très vite adoptés. Objectif ultime : exécuter à distance ce qui aurait dû être fait en face à face. Les enseignants et les étudiants furent, sans tarder, formés à l’enseignement en ligne et les cours démarrèrent. Créativité et motivation étaient les maîtres-mots. Paradoxalement, nous nous sentîmes plus proches les uns des autres, attentifs et animés d’une farouche volonté visant à dispenser la meilleure formation et à faire preuve de la meilleure écoute malgré les circonstances extraordinaires que nous partagions.

Au moment de clore le semestre académique, nous essayons de nous armer de foi et de regarder l’avenir avec espérance, confiants dans le fait que « l’aurore va dissiper la nuit *»!

 Gina Abou Fadel Saad
Doyen de la FdLT
 Directrice de l’ETIB

* « Le lac », Alphonse de Lamartine

 

Mot de la rédaction
Chef d’orchestre ou DJ !

Je vous confie un secret ! J’ai toujours été dubitative et à la fois fascinée par les chefs d’orchestre. Au début, je ne comprenais pas à quoi ils servaient.

Debout, seul, devant une nuée de musiciens, avec à la main, une baguette pour unique arme, André Rieu bouge par exemple le p’tit doigt et… sa magie opère ! Les plus grands violonistes, pianistes, trompettistes… appliquent ses ordres à la note près et une symphonie magnifique s’élève. En fait, sans lui la mélodie ne serait que cacophonie. Car même si tous les instruments sont disponibles, il s’agit de savoir utiliser le bon, au bon moment !

Vous allez sourire, mais c’est exactement ce que j’ai ressenti en tant qu’enseignante… en ligne. Du jour au lendemain, nous avons tous basculé en plein dans l’ère du numérique. Le numérique faisait certes partie de notre panoplie de travail, mais il n’était pas exclusif. Durant le confinement, j’ai d’abord appréhendé les cours on line, puis j’ai tenté le coup et là… la magie a opéré !

J’ai pris un malin plaisir à varier les instruments pour une interaction plus « mélodieuse » : Moodle, Zoom, multimédia, vidéo, audio, documents, réseaux sociaux… tous les ingrédients ont été utilisés. J’ai aimé adapter selon le cours et le public, optimiser, savourer l’impact sur les étudiants et surtout les voir interagir par écrans interposés.

Après chaque cours, le modeste chef d’orchestre -que j’ai découvert en moi- attendait le suivant avec impatience. Vidé mais satisfait de la tâche accomplie. Appuyant sur playmuteshare screen... le chef d’orchestre s’est aussi improvisé acrobate ou même DJ appuyant sur des touches, faisant tourner ses platines, ses écouteurs aux oreilles. Tous ces métiers que je ne comprenais pas avant l’ère du Coronavirus me semblent beaucoup plus sensés aujourd’hui. Merci Covid-19 !

Elsa Yazbek Charabati
Chef du Département d’Interprétation
Rédactrice en chef de la « NdT »

 

Une étibienne, ambassadrice de la Francophonie

 

Yara Baydoun : lauréate du Concours Saint Jérôme de l’ONU

 

أسئلة سريعة
أسئلة سريعة

هذه أسئلة سريعة طرحت على الصحافي والاستاذ الجامعي يزبك وهبة. بامكانكم الاطلاع على المقابلة الكاملة في فقرة :

Re-source

 

صف لي الصحافة بكلمة-

بالنسبة لي الصحافة "رسالة"

ما أكثر شيء تحبه في مهنة الصحافة؟-

الخبر السريع

ما هو الحدث الذي أثّر بك طوال سنواتك المهنيّة؟-

14 آذار 2005

هل أنت راضٍ عن مسيرتك الصحافيّة؟-

الحمد لله أنا راضٍ جدًّا على حياتي المهنيّة وأفتخر بما وصلت إليه. حقّقت حلمي بمجهودي الخاصّ من دون مساعدة أحد!! لكنني استمع لرأي الناس وأتقبّله، سواء كان سلبيًا أو إيجابيًّا.

يزبك وهبي.. نراك دائمًا مبتسمًا رغم الظروف التي نمرّ بها! كيف تحافظ على تفاؤلك وإيجابيتك؟-

سؤال يطرحه الجميع! أنا شخص متفائل منذ الصغر، وأرى دائمًا بصيص أمل رغم السواد الذي يمرّ به العالم. أنظر الى الربع الممتلئ من الكوب دائمًا!

إذا طلبتُ منك وصف حياتك المهنية بكلمة.. ماذا تكون تلك الكلمة؟-

إخلاصي للمهنة

أنت مراسل، محرّر ومقدّم نشرات الأخبار.. أيّها تفضل؟-

أفضّل تقديم البرامج!

  دانية الإدلبي

 

 

Reportages en temps de Coronavirus
Reportages en temps de Coronavirus

Comment faire un reportage en étant confiné chez soi ? Eh bien, la réponse est simple : un faisant un reportage SUR le confinement ! Résultat très satisfaisant des étudiantes en M2 Traducteur-Rédacteur dans le cadre de leur cours « Reportage » donné par Mme Elsa Yazbek CharabatiConsultez la rubrique spéciale « Confinement », pour découvrir tous les articles !

 

Que pensent nos lecteurs de la NDT ?
Que pensent nos lecteurs de la NDT ?

 « Merci beaucoup pour ce numéro de votre bulletin d’information qui donne une belle vue globale des activités diverses de votre institut. Merci et bonne continuation ! »

Nikola Kunte , DGT – Commission européenne – Réseau EMT

- « Merci à tous et à toutes. J’ai beaucoup apprécié l’éditorial de Gina. Bien amicalement »

Julio Murillo Puyal, Catedrático emérito, Facultat de Lletres, Universitat Autònoma de Barcelona, Espagne

- « Nous avons bien reçu la NDT N°.14 et vous en remercions. Bernadette et moi ne pouvons qu'être entièrement d'accord avec les sentiments que vous exprimez dans votre éditorial et nous vous en félicitons. Espérons que vos vœux soient exaucés et que ces sentiments ramènent la paix et la sérénité à votre pays et à vos travaux »

David Morris, Président de l’association SGeVT

et Bernadette Morris, membre de l’association

 - « Bravo ! Vous continuez contre vents et marées. C'est formidable !”

Mme Danielle Fayad

- “This is a rich newsletter”

P. Fady El-Chidiac, délégué du Recteur pour les programmes d’anglais à l’USJ

- "Merci pour cette Newsletter. Vous le savez, je m'intéresse au Liban à divers titres, surtout ces temps-ci"

Marie Madeleine Rivenc, Maître de Conférences honoraire de l’Université de Toulouse-le Mirail

Vous aussi, écrivez-nous!

 

no comment

 

NOTES DU TRADUCTEUR


ÉvÉnements À Venir
Album Photos
USJ dans la pressE

Newsletter semestrielle de l’Ecole de traducteurs et d’interprètes de Beyrouth (ETIB)

www.usj.edu.lb/etib

Directrice de publication : Gina Abou Fadel Saad
Rédactrice en chef : Elsa Yazbek Charabati
Correctrice : Lena Menhem

Partager :

© - SPCOM - Université Saint-Joseph de Beyrouth - Tous droits réservés.